Pour rappel, les demandes de report ne concernent que les impôts directs et les cotisations sociales, le paiement de la fiscalité indirecte (TVA, droits d’accises…) est donc bien dû aux échéances prévues, sans décalage de celles-ci.

IMPÔTS DIRECTS :
Pour les premières échéances (16-19mars), nous avons fait notre possible pour bloquer les prélèvements suivant les demandes que vous nous avez transmises et pour les rejeter jusqu'à la date limite possible.

Pour les rejets que notre équipe n'aurait pas pu traiter avant cette première échéance : il vous est possible de demander un remboursement à la DGFIP (la DGFIP remboursera soit via un mécanisme de prélèvement reversal- annulation par le créancier ou par la banque - soit par un virement).

Pour les prochaines échéances, nous vous invitons si besoin à contacter votre centre des impôts pour demander la suspension de vos prélèvements.

Vous retrouverez le point de la situation sur les mesures en matière fiscale sur le site https://www.impots.gouv.fr/portail/node/13467

Avez-vous trouvé votre réponse?